La passion du numérique a le vent en poupe !

Le digital sera une affaire ancienne. Le numérique est la convoitise de demain. Les agents de l’entreprise sont-ils sur la même longueur d’onde à ce sujet ? Le monde du travailest influencé àcette mode transitoire : le numérique ! Les points de vue sont plus ou moins contradictoires : un vrai dilemme pour la société.

Les « dit-on » de nos collaborateurs

On entend souvent parler de transition numérique mais la réalisation est plus accablante. Si le numérique met un long moment à s’afficher, c’est que la mise en place n’est pas encore réussie. À savoir, les chefs d’entreprises et les salariés ne sont pas du même avis. Que signifie cette transformation ? La plupart des idées se reposent sur le renouvellement effectif du nombre des salariés ; un moyen stratégique de recadrer son personnel ; une gestion du politique marketing ; l’organisation du travail ; le management de l’entreprise et de ses relations clients ; chacun à ses perceptions. Votre carrière est plus important que les dit-on de vos collaborateurs. Quoi qu’il en soit votre ambition n’est pas limitée au numérique. La passion pour votre métierdépasse tout obstacle menant à votre carrière.

Avis des salariés

La majorité des salariés au nombre inférieur de cents qualifient le numérique de sujet moins important. Les salariés au nombre de cents et plus pensent que cette transformation numérique pourrait apporter plus de bien-être, être source d’amélioration pour le travail. Outre les bienfaits, le mode de travail au non-digital condenserait plus de stress ; et de robotisme.  En cas d’absence au travail, les valeurs humaines seraient redirigées. Les conditions du métier seraient plus harassantes. La majeure partie des salariés traduit ce passage au numérique pour une  amélioration à ses perceptions personnelles de son job, une passion à découvrir, une carrière à poursuivre. Ce n’est pas le cas des chefs d’entreprises : ce n’est en aucun point un moyen de réduction de l’effectif ; ni unmoyen de surcharger l’employé de ses missions. À titre indicatif, le numérique est une arme double tranchante : elle favorise la stabilité des agents de l’entreprise qu’il soit salarié ou cadres.

Une grande révolution

Le mode de fonctionnement de l’entreprise sera nettement révisé par passion du numérique. De nouvelles ambitions vont certainement naitre, d’autres vont s’intensifier, et d’autres encore changeront de direction à l’affût de la nouveauté. Les chefs de TPE sont hésitants à ce sujet de révolution. Ce n’est pas le même cas au niveau des dirigeants de dix personnes et plus. En toute circonstance, le changement n’est pas tout le temps négatif. N’ayez pas peurs ! Avancez en toute confiance.

L’importance d’avoir un complément de salaire
Les critères pour choisir son école de commerce