Actualité des métiers de l’informatique en France

Métiers de l'informatique

En France, le secteur de l’informatique fait partie des secteurs qui recrutent beaucoup ces dernières années. Dans l’optique de répondre à l’évolution numérique et technologique, de nombreuses entreprises françaises sont à la recherche de nouveaux professionnels qualifiés. Généralement, elles sont dans les secteurs de la banque, de l’assurance, dans l’e-commerce et dans la vente de logiciels. En 2017, les offres d’emploi dans les métiers de l’informatique correspondaient à 66 % de nouveaux postes créés et 85 % de CDI. En 2020, la région Île-de-France est en tête des statistiques avec 34,5 % d’offres de poste dans le numérique. Parce que ce secteur est en plein essor, ces statistiques ne feront qu’augmenter au fil des années. Pour faire face à cette demande de nouveaux métiers, les écoles et universités spécialisées anticipent déjà en proposant de nouvelles formations. Voici les métiers de l’informatique qui recrutent actuellement :

Les métiers de développeur de sites web et d’applications mobile

Pour fonctionner correctement, le web a plus que jamais besoin des spécialistes en système d’information. Certains métiers allient analyse, logique et technique pour répondre à des besoins spécifiques. C’est le cas des métiers de développeur web et développeur d’application mobile. Ils font l’objet d’une attention particulière dans le cadre du programme d’accompagnement post-diplôme initié par le Village de l’emploi. Selon une étude réalisée par Le Monde Campus, le premier métier le plus recherché sur le célèbre réseau social professionnel LinkedIn, c’est celui de développeur de logiciel, suivi de celui de développeur web. En effet, le développeur web est chargé de concevoir des programmes informatiques grâce à sa maîtrise des langages informatiques. Lorsqu’il doit travailler sur un projet, il démarre avec une analyse complète des besoins et l’identification des langages nécessaires avant de passer à la conception de la solution. Encore appelé développeur informatique, il peut se charger également de la maintenance, de la mise à jour et du suivi technique des programmes existants dans une entreprise. Son travail nécessite une grande précision dans la manipulation des langages de programmation. Il doit donc faire preuve d’une grande rigueur. Pour devenir développeur, le niveau minimum recommandé, c’est un BAC+2 (BTS ou le DUT) en informatique, en services numériques ou en services informatiques. Si vous souhaitez vous spécialiser, vous pouvez faire un BAC+3 (licence professionnelle ou Bachelor) en programmation informatique. Plus votre diplôme de spécialité est élevé, plus votre insertion professionnelle sera facile et vous serez plus aguerri pour évoluer vers un poste de chef projet. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un BAC+5 est exigé pour ce type de poste. À ce niveau, vous aurez un Master ou un diplôme d’ingénieur en programmation informatique. En ce qui concerne le métier de développeur d’applications mobile, il est accessible à ceux qui ont suivi le même cursus que le développeur web. La différence se constate en spécialité où les langages de programmation sont orientés vers le développement des applications pour smartphone et tablette. Le salaire mensuel moyen d’un développeur vivant en France varie entre 2000 et 2500 €/mois.

Le métier de webmaster

À la base, le webmaster est chargé de gérer et d’assurer le bon fonctionnement des applications et sites web disponibles dans une entreprise. Mais, dans certains cas, c’est lui qui se charge de la conception de l’application ou du site internet. Il doit donc avoir des compétences dans la programmation informatique, la rédaction web et le référencement web. Il passe la majorité de son temps à assurer la sécurité des solutions et à corriger les éventuels problèmes. Pour être accepté à un poste de webmaster, il faut suivre un cursus de niveau BAC+2 (BTS ou DUT) en informatique ou dans les services informatiques aux organisations ou encore dans les métiers du multimédia et de l’internet. Un webmaster débutant peut gagner en moyenne 1500 €/mois, mais avec un peu d’expérience et en fonction de l’entreprise qui recrute, il peut gagner jusqu’à 2200 €/mois.

Le métier de webdesigner

Si vous avez envie de suivre un cursus conduisant à la gestion d’un système d’information, mais vous êtes créatif, sachez que vous pouvez exercer le métier de webdesigner. Ainsi, vous serez chargé de créer la charte graphique et l’identité visuelle d’une entreprise. Vous aurez également la responsabilité de créer des éléments graphiques comme les visuels, les bannières, les illustrations, les logos, les fonds d’écran ainsi que les animations flash. De même, vous mènerez une série d’actions visant à affirmer l’identité numérique et visuelle d’une entreprise. Pour accéder à un poste de webdesigner, il faut non seulement être créatif, mais également avoir des notions dans l’univers de l’informatique. C’est pour cette raison que le Webdesigner commence par une formation artistique dans une école d’art, de design ou de communication afin d’obtenir un BTS ou un DUT en design graphique ou en métiers du multimédia et de l’internet. Ensuite, il complète sa formation avec des notions de base en développement web. Aujourd’hui, l’émergence de l’e-commerce fait du webdesign un métier très sollicité, avec un salaire moyen de 2000 €/mois pour les débutants.

Le métier d’expert en référencement

Toutes les entreprises qui ont une activité en ligne se soucient du bon positionnement de leur site web dans les moteurs de recherche. Il ne suffit plus d’avoir un joli site internet pour avoir des clients. Il faut désormais avoir un expert en référencement dans son équipe pour analyser les statistiques et accroître la visibilité de son site web. Il aura également pour rôle de créer et de piloter correctement la stratégie de visibilité de l’entreprise. Pour réussir sa mission, il doit maîtriser la rédaction web, les outils d’analyse SEO, les outils de marketing digital ainsi que les techniques de référencement SEO et SEA. La majorité de ses compétences peuvent être acquises sur le tas, au fil des années d’utilisation des divers outils, mais pour occuper le poste d’expert en référencement, il faut avoir au moins une Licence en informatique. Ce diplôme peut être couplé avec un apprentissage du marketing digital. Depuis quelques années, il existe des écoles qui proposent des Bachelor et Master en Marketing digital. En ce qui concerne le salaire moyen, il avoisine les 2000 €/mois en début de carrière.

Devenir chef de projet web

Chaque projet de création de site web, d’application mobile ou de logiciel de gestion nécessite l’intervention de plusieurs expertises : webdesigner, développeur, expert en référencement, etc. Le chef projet web a pour rôle de veiller à ce que chaque expert respecte son délai et son cahier des charges. Il est donc le fédérateur et le responsable des activités depuis l’idée jusqu’à l’obtention de la version finale de la solution. Pour devenir un chef projet web, il faut non seulement avoir au moins une Licence ou un Master en informatique, mais également plusieurs années d’expérience dans le développement web. C’est d’ailleurs pour cette raison que la majorité des jeunes diplômés en informatique passent par le Village de l’emploi afin de bénéficier d’une insertion professionnelle pendant 3 ans dans une grande entreprise. Ainsi, ils pourront gagner un salaire compris entre 2900 et 4300 €/ mois tout en bénéficiant de l’expérience de leurs ainés.